Dans 80% des cas, une anesthésie locale suffit pour le bon déroulement de la chirurgie implantaire.

Implant dentaire et anesthésie dentaire

implant-dentaireComme pour toute intervention dentaire, la pose d’implants nécessite une anesthésie. Dans 80% des cas, une anesthésie locale suffit pour le bon déroulement de la chirurgie implantaire.
Cependant, il est possible pour le confort du patient de proposer une chirurgie sous sédation ou sous anesthésie générale.

L’anesthésie locale :

L’anesthésie locale est de loin l’anesthésie la plus courante en ce qui concerne la pose d’implants dentaires. La quantité administrée varie selon la durée de l’intervention. Elle est pratiquée en cabinet et présente l’avantage au patient de pouvoir partir immédiatement après l’intervention.


L’anesthésie locale + sédation intraveineuse :

L’anesthésie locale avec ajout de sédatif par intraveineuse permet au patient de somnoler pendant l’intervention et ainsi de perdre la notion du temps. 
Cette anesthésie est administrée aux patients stressés ou lorsque l’intervention est plus longue que prévue.

Cependant, elle requiert la présence d’un anesthésiste, ce qui augmente le coût du traitement. 
Le patient peut repartir seulement quelques heures après l’intervention s’il est accompagné.


L’anesthésie générale :

L’anesthésie générale est très rarement pratiquée dans le cadre de la pose d’implants. Elle est réservée aux patients extrêmement anxieux et aux opérations lourdes et compliquées. Cette anesthésie est uniquement pratiquée en milieu hospitalier.


Le choix de l’anesthésie :

Le choix de l’anesthésie dépend du taux d’anxiété du patient, du type d’intervention ainsi que de sa durée. Le chirurgien donne également son avis sur l’anesthésie qui lui semble la plus adaptée au cas du patient.

Vous souhaitez avoir recours à la pose d’implants dentaires ? 

DEMANDEZ UN DEVIS
DENTAIRE GRATUIT