Remboursement implant dentaire : que proposent la Sécurité sociale et la mutuelle ? Considérée comme la meilleure solution pour remplacer une dent absente, l’implant dentaire est néanmoins l’acte le plus onéreux chez le dentiste. Non remboursé par la Sécurité sociale, de nombreux patients y renoncent faute de moyens financiers. La solution pour obtenir une prise en charge : se tourner vers des mutuelles spécialisées qui proposent le remboursement des implants dentaires.

Combien coûte un implant dentaire ?

En France, la pose d’un implant dentaire complet (implant + pilier prothétique  + couronne) est très coûteuse. Le tarif moyen constaté en France est de 2 000€, décomposé de la manière suivante :

remboursement implant dentaire

De plus, dans l’hexagone, les dentistes sont libres de fixer leur tarif pour la pose d’un implant dentaire, contrairement aux soins dentaires courants qui sont conventionnés par la Sécurité sociale.  Le prix d’un implant dentaire peut alors varier du simple au double, et atteindre des sommes importantes. Avec un coût moyen à 2 000€, la note peut vite devenir salée pour le patient, lorsque ce dernier a besoin de plusieurs implants dentaires.

Consultez nos tarifs exclusifs

Quel remboursement pour un implant dentaire ?

  • Le remboursement des implants dentaires par la Sécurité sociale

L’implant dentaire et le pilier prothétique sont des actes considérés comme « hors nomenclature », c’est-à-dire non pris en charge par la Sécurité sociale.

La couronne sur implant, en revanche, bénéficie d’une couverture de la part de la Sécurité sociale à hauteur de 70% de la base de remboursement, qui est fixée à 107,50€.  Ainsi elle est partiellement prise en charge à hauteur de 75,25€.

Toutefois, sachez que votre mutuelle pourra rembourser tout ou partie de la couronne. En général, les complémentaires prévoient une prise en charge sur les couronnes allant de 100% à 400% de la base remboursement de la Sécurité sociale.

En résumé, sur la pose d’un implant dentaire complet estimé à 2 000€, la Sécurité sociale couvrira 75,25€. Sans mutuelle le reste à charge pour le patient sera de l’ordre de 1 924,75€. L’unique solution pour faire baisser la facture et le reste à charge est de souscrire à une mutuelle implant dentaire.

  • Le remboursement des implants dentaires par la mutuelle

Seule la mutuelle pourra vous procurer un remboursement des frais liés à la pose d’implant dentaire et du pilier prothétique.

Pour optimiser votre remboursement il est conseillé de souscrire à une mutuelle proposant un contrat avec un forfait implantologie.

Parmi les mutuelles les plus connues, différents niveaux de garantie sont proposés et par conséquent différents niveaux de couverture sur les implants sont offerts aux adhérents.

Nous vous exposons ci-dessous 3 cas de remboursement mutuelle pour un implant dentaire à 1 300€, pilier prothétique inclus :

Avec une mutuelle économique, la formule basique ne prévoit en général aucun remboursement sur l’implant dentaire et le pilier prothétique. Ici le reste à charge pour le patient sera de 1 300€.

Avec une mutuelle intermédiaire, la formule classique propose en général un forfait de 300€ par an sur l’implant dentaire et le pilier prothétique. Ici le reste à charge pour le patient sera de 1 000€.

Avec une mutuelle haut de gamme, la formule maximum peut proposer un forfait annuel  jusqu’à 1 200€ sur l’implant et le pilier. Ici le reste à charge pour le patient sera de 100€.

Quelle mutuelle implant dentaire choisir pour optimiser le remboursement ?

Bien choisir sa mutuelle est la clé pour obtenir un remboursement et réduire au maximum le reste à charge sur un implant dentaire.

Dans un premier temps, contactez votre mutuelle afin de connaitre votre niveau de couverture. Voici les questions importantes à poser lorsque vous envisagez la pose de plusieurs implants la même année :

– Ai-je un forfait implant dentaire prévu dans ma formule actuelle ?
– Si oui, à combien s’élève-t-elle ? Est-elle limitée par an ou par nombre d’implant ? 
– Ai-je un plafond dentaire imposé par an ?

Si les réponses ne sont pas satisfaisantes, alors solliciter en premier lieu votre mutuelle pour connaitre la possibilité de souscrire à une formule plus complète, offrant un forfait de prise en charge plus élevé sur les implants dentaires.

Il sera alors important de mettre en perspective le coût additionnel de cotisation et le montant réel de remboursement.

Dans cette démarche, votre conseiller médical SMILE PARTNER sera à votre disposition pour vous accompagner, vous éclairer et vous conseiller.

Si vous ne disposez pas de contrat mutuelle ou si vous souhaitez en changer, nous vous conseillons de vous orienter vers les assurances santé complémentaires « haut de gamme » ou des mutuelles spéciales dentaires.

Bon à savoir :
Il faut tout de même être vigilant aux délais de carence. Période durant laquelle aucune prise en charge n’est possible suite à la souscription du contrat. En effet, certaines mutuelles peuvent attendre quelques mois avant de rembourser la pose d’un implant dentaire. Il est important de le prendre en compte et d’anticiper le possible changement de complémentaire santé, si vous souhaitez réaliser cette intervention dans un court délai.

N’hésitez pas à comparer en ligne les forfaits que proposent les différentes mutuelles afin d’obtenir les meilleurs remboursements !  En quelques clics, vous obtiendrez des informations sur les taux de remboursement, les montants de cotisations, les tarifs et les garanties proposées.

Besoin d’une estimation pour le remboursement des vos implants dentaires ?

DEMANDEZ UN DEVIS
DENTAIRE GRATUIT