Votre dent a besoin d’être dévitalisée mais vous ne savez pas véritablement en quoi cet acte de soin consiste ? Découvrez dans cet article les réponses à vos questions concernant le principe, les causes et le déroulement de la dévitalisation !

Dévitalisation dent comment ça se passe 1

Qu’est-ce que la dévitalisation d’une dent ?

La dévitalisation, aussi appelée « traitement radiculaire » ou « traitement endodontique », est l’action qui consiste à retirer la pulpe de la dent, soit retirer les vaisseaux sanguins et le nerf de la dent.

Dans quels cas dévitaliser une dent est-il nécessaire ?

  • La présence d’une carie profonde

Dans la plupart de cas, la dévitalisation est réalisée pour traiter une infection liée à une carie trop profonde. Lorsqu’une carie est trop importante, une inflammation finit par se développer et devenir douloureuse.  À ce stade, il s’agit d’une « pulpite irréversible », la pulpe ne peut alors plus être sauvée. Il faut retirer la pulpe et dévitaliser la dent pour ne plus souffrir.

dévitaliser une dent

  • Dents fortement abîmées

Deux autres facteurs peuvent nécessiter la dévitalisation d’une ou plusieurs dents : un traumatisme suite un accident ou une chute entraînant des dommages importants sur vos dents et/ou des dents abrasées (dues au bruxisme), empêchant la pose d’une couronne dentaire.

Quelles sont les étapes de la dévitalisation ?

Contrairement à toutes attentes, dévitaliser une dent n’est pas si douloureuse et reporter la visite chez le dentiste ne fera qu’aggraver l’infection. Les progrès dans le secteur de l’endodontie et l’usage d’un anesthésiant efficace réduisent fortement la douleur de la dévitalisation. L’intervention dure en moyenne entre 30 minutes et 1h30 et se déroule généralement en une seule séance. 

Voici les 7 étapes de la dévitalisation, point par point :

#1 – Anesthésie locale

Le dentiste commence souvent en appliquant un flux de courant faible pour contrôler si la dent est n’est plus vivante. Ensuite, l’anesthésie locale est réalisée afin de ne ressentir aucune douleur pendant l’intervention. Néanmoins, vous pouvez ressentir de légères douleurs post-opératoires. Si celles-ci s’amplifient et durent plusieurs jours,  la prise d’antidouleur est recommandée.

#2 – Création d’une voie d’accès pour atteindre la pulpe jusqu’à la pointe des racines

Le dentiste utilise une fraise pour accéder à la pulpe et enlever le tissu mort ou enflammé.
S’il doit travailler sur une dent antérieure (par exemple une incisive) il effectue un trou derrière la dent. S’il s’agit d’une molaire au contraire, il perce la partie supérieure de la dent.

#3 – Nettoyage des racines

Le nettoyage se réalise en éliminant la pulpe et les tissus (nerf et vaisseaux sanguins) et/ou les matériaux d’obturation. Le dentiste utilise des mesures différentes de limes pour enlever le tissu qui se trouve dans la dent. Pendant le procédé, il nettoie la cavité afin de se débarrasser du matériau enlevé.

#4 – Élargissement des canaux grâce à l’utilisation de limes de tailles croissantes

Ce procédé peut demander beaucoup de temps car la racine d’une dent a souvent beaucoup de ramifications fines et petites.

#5 – Désinfection de la racine

Quand on a vidé la cavité, on désinfecte la dent avec des antiseptiques de façon à assainir les racines.

#6 – Obturation du canal

Pour rendre étanche et éviter une réinfection, le dentiste insérera des cônes ou une pâte (le plus souvent « gutta-percha ») dans chaque racine. La gutta-percha est une résine blanchâtre issue de la coagulation du latex extrait des arbres du même nom, utilisée pour le remplissage.

#7 – Pose de la couronne

Après la dévitalisation, il faut enlever l’obturation temporaire pour reconstruire et couronner la dent. La couronne sert à protéger la dent et à éviter des fractures éventuelles, car à l’avenir la dent restante est fragilisée et peut éventuellement se casser.

La dévitalisation : un acte maîtrisé par nos dentistes partenaires

  • Une prise en charge par des spécialistes en endodontie :

Parmi nos chirurgiens-dentistes en Espagne comme en Hongrie, certains sont spécialisés en endodontie. Ils sont en mesure de traiter les cas les plus simples aux plus complexes : douleurs, infections, traumatismes…

  • Une procédure réalisée sous microscope :

Nos cliniques partenaires sont équipées de technologie de pointe comme les microscopes opératoires. Le microscope opératoire permet de profiter d’une image agrandie, d’optimiser les détails et d’assurer la précision du geste. En endodontie, le travail s’effectue à l’échelle du millimètre,  LE MICROSCOPE offre au praticien un niveau de précision très élevé.

  • Une vision conservatrice de votre dentition :

Les chirurgiens-dentistes de nos cliniques partenaires ont une vision conservatrice de la dentition. Si la racine de la dent peut être conservée à l’aide d’un soin tel qu’un traitement de racine (dit dévitalisation) alors ils préféreront toujours ce choix à l’extraction de la dent.

C’est pourquoi, après une dévitalisation, et lorsque la situation le permet, nos chirurgiens-dentistes vous recommandent la pose d’une couronne dentaire. Cette dernière renforce de façon durable la dent dévitalisée.

Souvent mal perçue, la dévitalisation grâce à cette vision conservatrice vous offre un double avantage :
– Elle permet de conserver votre racine naturelle
– Elle permet d’éviter l’extraction de votre dent et la pose d’un implant dentaire pour remplacer la dent manquante.

  • Les conseils d’entretien :

Comme la dent n’est plus vivante, elle nécessite davantage de vigilance. Un contrôle régulier chez le dentiste est vivement conseillé car elle n’envoie plus d’information au cerveau en cas d’atteinte bactérienne.

Vous souhaitez bénéficier de l’expertise de nos chirurgiens-dentaires
pour résoudre vos problèmes dentaires ?

DEMANDEZ UN BILAN DENTAIRE GRATUIT