Comme pour toute intervention dentaire, la pose d’implants nécessite une anesthésie. Dans 80% des cas, une anesthésie locale suffit pour le bon déroulement de la chirurgie implantaire. Cependant, il est possible pour le confort du patient de recourir à une chirurgie sous sédation ou sous anesthésie générale.

Quels sont les différents types d’anesthésie dentaire pour la pose d’implants dentaires ?

implant dentaire et anesthésie

1. L’anesthésie locale dentaire :

La première solution est l’anesthésie locale, qui est de loin l’anesthésie la plus courante en ce qui concerne la pose d’implants dentaires.

  • Définition

L’anesthésie locale dentaire consiste à endormir une zone de la bouche afin de faire des soins sans que le patient ressente une quelconque douleur.

  • Avantages

Elle est pratiquée en cabinet et permet au patient de pouvoir partir immédiatement après l’intervention.

De plus, lors de l’intervention le patient est totalement conscient et peut respirer seul.

C’est une intervention simple, rapide et très efficace. Le patient ne ressent aucune douleur lors de l’intervention.

  • Désavantages

Certains patients peuvent avoir des effets secondaires comme l’engourdissement de la zone anesthésiée mais cela reste minime.

  • Avant l’intervention

Avant le début de l’intervention, il est conseiller de manger un petit peu.

  • Après l’intervention

Après une anesthésie locale dentaire, la zone anesthésiée reste souvent un peu engourdie, il ne faut pas s’inquiéter si l’on a du mal à partir ou mastiquer, cela s’estompera quelques heures après.

  • Restrictions

Pour les femmes enceintes, il est conseiller de reporter l’intervention après leur grossesse.

2. L’anesthésie générale dentaire :

L’anesthésie générale est très rarement pratiquée dans le cadre de la pose d’implants. Elle est réservée aux patients extrêmement anxieux et aux opérations lourdes et compliquées. Ce type d’intervention est pratiquée uniquement dans notre clinique partenaire : Kiralydent à Budapest.

  • Définition

L’anesthésie générale dentaire consiste à endormir le patient complètement pendant l’intervention afin qu’il ne ressente aucune douleur étant donné qu’il ne sera pas conscient.

  • Avantages

Le patient est complètement endormi. Par conséquent, il est sûr de ne ressentir aucune douleur.

L’anesthésie prend effet au bout de quelques secondes.

  • Désavantages

Il faut faire plusieurs examens avant l’intervention.

Le coût d’une anesthésie générale est plus élevé qu’une anesthésie locale.

Les effets secondaires sont plus nombreux, il y a plus de chance pour que le patient réagisse mal, cela peut se traduire par des vomissements, nausées, maux de tête.

Il est possible que le patient fasse une allergie aux produits injectés par l’anesthésiste.

  • Avant l’intervention

Plusieurs examens sont nécessaires avant de subir une anesthésie générale. Il faut effectuer une radio des poumons, un bilan sanguin comprenant la NFS (numération formule sanguine), les plaquettes, le TP (Taux de prothrombine), le TCA (Le temps de céphaline activée, la RAI (Recherche d’agglutinines irrégulières (RAI), le Fibrinogène, la Glycémie à jeun et enfin un électrocardiogramme qui peut être effectué en France ou directement à Budapest.

  • Après l’intervention

Le patient se réveille après l’intervention dans une salle spéciale surveillée jusqu’à la reprise de conscience totale.

  • Restrictions

Il faut être a jeun pour effectuer une anesthésie générale.

Il est fortement conseiller de ne pas fumer ni boire de l’alcool 12h avant l’intervention.

3. La sédation intraveineuse dentaire :

Vous avez et une sédation intraveineuse. Avez-vous ressenti des douleurs pendant l’intervention ?

"C’est un procédé qui est très sérieux, on a en permanence à nos côtés un médecin anesthésiste qui surveille notre rythme cardiaque, si on a des problèmes respiratoires pendant l’intervention. Je tenais à témoigner parce que la sédation intraveineuse c’est vraiment un bonheur énorme.

Elle se fait par intraveineuse et donc en quelques minutes, toutes angoisses, toutes craintes vous abandonnent. Vous êtes complètement relaxé, vous restez conscient. Lors de l’intervention, si le chirurgien vous demande de tourner la tête, d’ouvrir la bouche, on est en capacité de le faire, on reste conscient. Mais on perd un peu la notion du temps et on est comme sur un petit nuage, on ne ressent rien, ni douleur, ni angoisse. C’est merveilleux.

Autre élément positif, pour mon cas personnel, comme le Dr Rodriguez a pu travailler sur moi de manière très décontractée, et a pu travailler de manière efficace et donc réduire le nombre de jours de rendez-vous. Au final, le gain était total avec un confort inouï et au niveau du nombre d’interventions. Même sur le plan financier, moins de transport, d’hébergement, de frais de repas, tout a été vraiment positif. C’est pourquoi je recommande la sédation, et j’ai même eu recours à deux sédations et dans les deux cas, cela s’est très bien passé."
  • Définition

L’anesthésie locale avec ajout de sédatif par intraveineuse permet au patient de somnoler pendant l’intervention et ainsi de perdre la notion du temps mais le patient reste conscient pendant toute l’intervention, il est en mesure de répondre aux questions du chirurgien-dentiste. C’est une excellente solution contre l’anxiété. 3 de nos cliniques dentaires partenaires pratiquent la sédation intraveineuse : El Cedro Tenerife, El Cedro Barcelone, et Mercz Dental

  • Avantages

Cette anesthésie est administrée aux patients stressés ou lorsque l’intervention est plus longue que prévue.

Il n’y a aucun effet secondaire.

Pour une sécurité maximale, un médecin anesthésiste est présent pendant toute la durée de l’intervention.

L’anesthésie fait effet en seulement 10 minutes.

  • Désavantages

Elle requiert la présence d’un anesthésiste, ce qui augmente le coût du traitement. Le patient peut repartir seulement quelques heures après l’intervention s’il est accompagné.

  • Avant l’intervention

Il faut être à jeun, il ne faut pas manger durant les 6h précédent la chirurgie.

Le patient peut prendre ses médicaments habituels, il n’y a pas de restriction.

  • Après l’intervention

Il faudra environ 1h au patient avant de reprendre 100% de ses moyens pour qu’il soit en capacité de repartir de la clinique. Malgré tout, il est conseillé de ne pas repartir seul.

Il est interdit de conduire au cours des 24h suivant l’intervention.

Le patient pourra manger 2h après l’intervention.

  • Restrictions

Pour avoir une sédation intraveineuse il est obligatoire d’être à jeun.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre article sur la sédation intraveineuse pour avoir un détail plus complet de cette solution très avantageuse pour les patients étant très anxieux.

Voir notre article : La sédation intraveineuse : la solution à votre anxiété dentaire

Quelle anesthésie dentaire choisir lors d’une pose d’implants dentaires ?

L’avis de nos chirurgiens-dentistes partenaires :

Le choix de l’anesthésie dépend principalement du niveau d’anxiété du patient, ainsi que de la durée de l’intervention. La pose d’implant dentaire étant une intervention peu douloureuse pour le patient, l’anesthésie locale est pratiquée dans la majorité des cas au sein de nos cliniques partenaires en Espagne et en Hongrie.

En effet, grâce à l’anesthésie locale, la gencive et l’os sont complètement endormis, ainsi au cours des 10-15 minutes au cours duquel le spécialiste pose l’implant, vous ne ressentirez aucune douleur.

Néanmoins, si votre niveau d’anxiété vous a déjà contraint à repousser vos soins par peur du dentiste. Nos chirurgiens-dentistes partenaires vont recommanderont la sédation intraveineuse en complément de l’anesthésie locale afin que l’intervention se déroule dans des conditions optimales, pour vous comme pour l’équipe médicale.

N’hésitez pas à nous faire part de vos questions ou encore de vos appréhensions. Nous sommes à votre écoute et veillons et à apaiser vos inquiétudes, afin de garantir la réussite de votre traitement !

Vous souhaitez avoir recours à la pose d’implants dentaires ? 

DEMANDEZ UN DEVIS
DENTAIRE GRATUIT